Une famille en crise « Quand un adolescent prend le pouvoir… »

Laurence et Serge consultent, car l’ambiance est devenue invivable entre les cinq membres de leur famille. De plus, Clarisse, leur fille de 11 ans, a récemment avalé des médicaments, ce qui redouble leur inquiétude.

Le psychologue qui suit Clarisse se veut pourtant plutôt rassurant et parle d’un appel à l’aide par rapport aux relations familiales plutôt que d’une véritable tentative de suicide. Il les oriente vers l’APCE pour des entretiens familiaux.

Lors de la première rencontre, Serge et Laurence évoquent aussi longuement les relations de plus en plus conflictuelles avec Vincent, 16 ans, le fils de Serge d’une première union. Tout ceci finit par peser sur leur vie de couple : ils n’ont plus de temps à deux, tellement ils sont envahis par Vincent.

Plusieurs entretiens familiaux permettront à Laurence et Serge de percevoir à quel point Vincent prend  de la place et exerce son pouvoir sur la famille : Serge a en effet du mal à poser des limites à son fils et à exercer son autorité, alors qu’il n’a pas les mêmes difficultés avec ses deux filles. Clarisse et, dans une moindre mesure, sa jeune sœur Agathe de 8 ans, ont, elles, du mal à trouver leur place dans la fratrie face à ce grand frère qui accapare tellement leurs parents. Quant à Laurence, elle arrive à exprimer son ressenti par rapport à son passé d’« enfant-de-parents-divorcés » qu’elle revit douloureusement à travers les difficultés avec Vincent.

Petit à petit, Serge reprend confiance en lui et arrive à cadrer davantage son fils, les enfants retrouvent une certaine complicité entre eux et Laurence et Serge se sentent prêts à réinvestir leur couple.

Un certain apaisement du climat familial a pu s’installer, même si tout n’est pas résolu : en particulier Clarisse reste fragile et garde son soutien psychologique individuel.