Un père à Fleury-Mérogis

Tel père voyait ses 3 enfants à l’école, est séparé depuis 2011 ; le deuxième enfant de 7ans a été reconnu par un autre homme congolais d’origine française ; aux dires de Monsieur c’est ce fils qui lui ressemble le plus ; l’enfant se pose aussi des questions. De plus, Madame a fuit la maison !

L’année dernière Monsieur a porté plainte par le biais du PAD et a écrit à Madame Taubira, Parquet d’Évry. La demande de Monsieur : faire un test ADN, Monsieur peut payer.

Il y a eu un jugement, JAF à Bobigny, que Madame ne respectait pas, non présentation d’enfants, de plus, avec un droit de visite que pour les deux enfants le 1er de 8 ans et le 3ème de 3 ans ; c’est cette situation qui ramène chaque fois Monsieur en prison pour des bagarres… ; un dossier au tribunal d’Évry ; il veut savoir où en est celui-ci. « J’ai 3 enfants et assumerai mes 3 enfants » conclut-il !