Mère sociale et mère biologique

Une situation rapportée par l’intervenante :

Lou, 3 ans, née par procréation médicalement assistée d’une mère en couple homosexuel.

Premier entretien, je reçois la  mère biologique.

Deuxième entretien je reçois la mère sociale qui n’a pas vu Lou depuis 18 mois et réfléchit à une stratégie pour que la première visite se déroule le mieux possible : elle attendra dans la pièce à côté et, à un moment, se mettra à chanter une chanson qu’elle lui chantait lorsqu’elle était petite.

Première visite : j’accueille Lou et lui demande pourquoi elle est là et lui redis qu’elle va revoir quelqu’un qui s’était occupé d’elle lorsqu’elle était petite ; je lui explique ma présence ; la maman visiteuse se met à chanter ; Lou fronce les sourcils et cherche au fond d’elle-même ; je lui demande : « tu connais la chanson, comment tu la trouves ? » Elle me répond « belle ». Je l’emmène. L’option prise au démarrage c’est que la maman biologique reste dans la salle d’attente, Je ferme la porte. Par deux fois Lou ouvre la porte et la referme pour vérifier si son autre maman est toujours présente. La maman visiteuse avait apporté une tablette avec les premiers instants de vie de Lou ; la rencontre s’est bien passée, par contre la séparation d’avec celle-ci a été plus compliquée même si Madame l’avait préparée 10 minutes avant la fin. Lou ne voulait pas partir. Il a fallu fermer la porte dans l’autre sens et assurer à Lou qu’elles se reverraient régulièrement dans ce lieu en ma présence.

Lors de la deuxième visite la séparation s’est faite plus en douceur ; de fil en aiguille la relation s’est consolidée sur deux séances, J’ai ressenti Lou dans un conflit de loyauté, alors qu’elle-même laissait la porte ouverte et circulait entre ses deux mamans elle s’est mise à refermer la porte et à me montrer que ma présence la rassurait. Jusque là elle n’avait pas été prête à ce que sa maman biologique parte à l’extérieur, Après cette rencontre la demande lui en a été faite, cela a permis de rééquilibrer les relations ; à l’inverse Lou était contente de retrouver sa maman biologique.