J’aime mes deux parents malgré leurs conflits et leur séparation

Evelyne et sa fille Audrey de 13 ans sont confinées dans un contexte de séparation récente avec le père, de présence d’un petit frère handicapé et d’absence totale de communication entre elles.

Elles ont été reçues séparément à leur demande, la jeune fille à deux reprises, et ensemble lors de la dernière consultation.

Evelyne était inquiète de l’impact de la séparation sur Audrey qui avait été mêlée d’assez près au conflit conjugal. Audrey a pu de son côté exprimer son conflit de loyauté et son ambivalence vis-à-vis de chacun de ses parents.

L’entretien conjoint leur a permis d’exprimer leurs attentes réciproques et de pouvoir, avec l’aide de la professionnelle, retrouver chacune leur place de parent et d’enfant, places précédemment mises à mal au plus fort du conflit conjugal : en particulier, Evelyne a pu prendre conscience qu’elle s’appuyait beaucoup sur Audrey, l’empêchant ainsi d’avoir sa vie et ses préoccupations d’adolescente.

Il a été convenu avec la professionnelle que l’une comme l’autre pouvait revenir parler de l’évolution de la situation en cas de besoin.